Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Broyat du Poitou

Compost'age

avenue de la plage
Les Usines
Pierre-jean Glasson
info@compost-age.fr

contexte

Le département de la Vienne et un territoire majoritairement rural (hormis quelques villes telles que Poitiers et Châtellerault). La gestion et la prévention des déchets est, comme partout au niveau national, menée par les collectivités territoriales et/ou syndicats de traitement des ordures ménagères, désormais encadrée par le niveau régional.

Comme partout, les volumes de déchets verts explosent au sein des déchetteries et posent aux collectivités des problèmes de gestion, de coût de traitement, mais également d'environnement puisque ces matières sont véhiculées par leur propriétaires jusqu'aux bennes puis encore déplacées vers les exutoires finaux (plate-forme de compostage).

En parallèle, on observe une offre de prestations de plus en plus importante, de la part de paysagiste pour gérer les jardins, les espaces verts. Équipés de broyeurs pour réduire les branchages en broyat et ainsi augmenter les volumes transportés, ces paysagistes ne savent généralement pas quoi faire de cette matière (entre 12 et 36m3 / jour) et doivent généralement la rapporter à leur entrepôt.

 



 

Nous proposons donc, au travers de ce projet, de créer un réseau de citoyens actifs, pour récupérer, distribuer et utiliser le broyat des paysagistes au plus proche des lieux de production. Nous nous proposons également de faire de ces particuliers, des relais informés et formés pour diffuser autour d'eux les astuces liées à la prévention des biodéchets et à l'éco-jardinage et ainsi renforcer les efforts des collectivités.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :

Redistribuer le broyat de végétaux produit par les paysagistes au plus proche de leurs chantiers en créant un réseau de particuliers désireux d'en utiliser pour pailler, composter, éco-jardiner.

Rendre acteurs ces particuliers en les incitants à relayer de l'information relative à la prévention des biodéchets et l'éco-jardinage dans leur entourage ou au-delà.

Objectifs quantitatifs :

Nombre de personnes ayant récupéré du broyat :

Quantité de broyat distribué

Nombre de conventions signées avec des paysagistes

Répartition géographique des participants / Couverture du département

Nombre de personnes sensibilisées lors d’animations

Nombre de permanences de distribution / stand d’information animées par des bénévoles

Nombre de bénévoles impliqués sur l’animation de ces stands

Km évités par les paysagistes pour distribuer le broyat



 

Témoignages sur les usages du broyat par les adhérents

Qualité du broyat distribué

Résultats quantitatifs :

Sur l’année de démarrage du projet :

Nombre de personnes ayant récupéré du broyat : 49

Quantité de broyat distribué : 40m3 (dont 12m3 lors des permanences)

Nombre de conventions signées avec des paysagistes : 4

Répartition géographique des participants / Couverture du département : Poitiers et sud vienne, 50 % du territoire couvert

Nombre de personnes sensibilisées lors d’animations : 1875

Nombre de permanences de distribution / stand d’information animées par des bénévoles : 10

Nombre de bénévoles impliqués sur l’animation de ces stands : 17

Km évités par les paysagistes pour distribuer le broyat : non évalué

Résultats qualitatifs :

Témoignages sur les usages du broyat par les adhérents : 3 témoignages écrits et 15 photos

Qualité du broyat distribué : conforme à nos préconisations

Diffusion des pratiques d’écojardinage dans l’entourage des participants (voisins notamment lors de livraison de grands volumes de broyat)

Mise en oeuvre

Description de l'action :

Nous proposons au travers de ce projet, de créer un réseau de citoyens actifs, pour récupérer, distribuer et utiliser le broyat des paysagistes au plus proche des lieux de production. Nous nous proposons également de faire de ces particuliers, des relais informés et formés pour diffuser autour d'eux les astuces liées à la prévention des biodéchets et à l'éco-jardinage et ainsi renforcer les efforts des collectivités.



 

Planning :

Octobre 2017 à octobre 2018 : démarrage du projet (conception graphique, formalisation du fonctionnement,...)

Moyens humains :

1/3 ETP

Moyens financiers :

ADEME Nouvelle-Aquitaine (Acquis) : 16658€

Fondation de France (Acquis) : 10000€

DDCS Vienne / FDVA (demande déposée) : 3000€

Autofinancement : 3123€

Moyens techniques :

les locaux de l’association (bureaux, stockage,…)

le fablab des usines nouvelles (création du stand)

un espace de distribution dédié sur le site des usines nouvelles

Partenaires moblisés :

Fondation de France

ADEME Nouvelle-Aquitaine

ADEME Nationale et Ministère de la transition écologique (réglementation)

Réseau Compost Citoyen

Prom’Haies : création d’un guide commun sur les usages du broyat

4 paysagistes locaux

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Co-construction du projet avec des partenaires opérationnels et institutionnels (gestion fine de la logistique, interpellations et discussions sur l’aspect réglementaire avec l’ADEME, le ministère, ...)

Reproductibilité à l’échelle nationale (défiscalisation des dons de broyat)

Difficultés rencontrées :

Réglementation interdisant la distribution/vente de déchets issu d’une activité

Analyse et normalisation du broyat nécessaire pour une utilisation en paillage travail en lien avec Ministère pour lever cet frein).