En savoir plus sur le réemploi et la réutilisation

1 - Sites ADEME et Ministère

2 - Études ADEME

Panorama de la deuxième vie des produits en France (novembre 2017)

L'actualisation 2017 du panorama de la deuxième vie des produits en France montre l'évolution globale des pratiques et des acteurs engagés depuis l'édition 2010 et pousse l'analyse via l'observation d'indicateurs quantitatifs depuis les éditions 2012 ou 2014 selon la disponibilité des données. Historiquement menées entre particuliers à travers les brocantes ou vides-greniers et développées par les réseaux de structures de l'économie sociale et solidaire notamment pour offrir des produits à bas coûts pour des personnes en situation de précarité, les activités de deuxième vie des produits connaissent d'importantes transformations. L'offre s'est ainsi fortement développée en ligne depuis 2010 et les réseaux de structures locales, à l'image des revendeurs, continuent d'améliorer leurs services.

Analyse technico-économique de structures de réemploi et / ou de réutilisation en France

Cette étude (novembre 2017) a permis, au travers la caractérisation et l'analyse de l'activité de 38 installations de réemploi/réutilisation en France (dont 3 en DROM-COM), de mieux comprendre leur fonctionnement, de mettre en évidence les facteurs influençant leur développement (les freins et les leviers, les difficultés rencontrées, les partenariats, le modèle économique). Cette étude aura démontré la diversité de l'offre en biens issus du réemploi ou de réutilisation et, en correspondance directe, cette même diversité des modèles économiques.

A l'issue de ces travaux, en complément du rapport d'étude et de la synthèse associée d’autres documents ont été élaborés :

  • 38 fiches techniques descriptives des structures enquêtées ;

  • Une note de recommandations à destination des porteurs de projet (création ou rénovation de structures).

La brochure Réemploi, réparation, réutilisation

Cette brochure (2e édition, juillet 2015) présente les activités du secteur de réemploi, de la réparation, et de la réutilisation et des informations sur le cadre réglementaire, la terminologie, les acteurs impliqués et leur organisation, les chiffres-clés et tendances, les perspectives, ainsi que des retours d'expérience.

Cette brochure a été construite dans l'objectif que chaque lecteur puisse trouver des informations pertinentes, qu'il soit au cœur des activités de réemploi, de la réparation, et de la réutilisation ou qu'il les découvre.

Les Français et le réemploi des produits usagés

L'objectif de cette enquête (février 2014) est à la fois de faire le point sur la connaissance du terme et des comportements en matière de réemploi par les Français, mais également d'identifier les leviers et les freins à lever pour contribuer à leur développement. L'étude avait pour but de répondre aux questions suivantes :

  • Les Français connaissent-ils le réemploi ?
  • Quelles sont les pratiques du réemploi ?
  • En sont-ils coutumiers ? Pour quelles raisons ?
  • En connaissent-ils les impacts sociaux et environnementaux ?
  • Quels en sont les avantages et inconvénients de leur point de vue ?

3 - Autres Travaux

Travaux du CNLRQ (convention –partenariat avec l’ADEME 2016/2017) sur les recycleries

  • Le film « Les recycleries, des ressources pour les quartiers » (2016) donne à voir les grandes dimensions des recycleries et leurs spécificités dans les Régies. Découpé en 4 chapitres, il recoupe les expériences de 4 Régies (Athis-Mons, Romans, St-Herblain, Vendôme).

  • Le guide « Les recycleries, des ressources pour les quartiers » (2016) montre toutes les dimensions à prendre en compte pour l’installation d’une recyclerie. Il illustre comment les habitants, salariés et bénévoles, sont acteurs de toute la chaîne de la gestion des déchets, depuis les actions préventives visant leur réduction jusqu’aux actions permettant leur réemploi. Et comment ils en sont les bénéficiaires individuellement et collectivement. Cette place privilégiée des habitants au cœur du processus correspond au fondement même du projet des Régies. Elle résulte de l’importance de l’ancrage social d’une Régie dans son territoire. Elle est le support de sa mission « entretenir et améliorer la vie de la Cité ».

  • La fiche métier n°10 « Agent de tri – récupération – valorisation de déchets » présente notamment les missions, les responsabilités et les qualités requises d’un « valoriste ».

 

Remarques :

L'ADEME remercie les partenaires qui ont participé à l'élaboration de ces outils.

Afin que ceux-ci soient évolutifs et répondent aux attentes de leurs utilisateurs, merci d'adresser vos remarques à Agnès Jalier.

Par ailleurs, n'hésitez pas à faire part de vos retours d'expérience sous forme de fiche action-résultat OPTIGEDE.