Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Promouvoir l’alternative couches lavables

Communauté d'Agglomération Mauges Communauté

49600 Beaupréau-en-Mauges

contexte

Cette action consiste à développer l’utilisation des couches lavables sur le territoire dans le but de réduire les quantités de textiles sanitaires à enfouir et de sensibiliser les citoyens à une démarche de réduction des déchets.

Selon le MODECOM, réalisé en 2008 par Valor 3E sur notre territoire, la part des textiles sanitaires représente 12 % du gisement enfoui.

De plus, dans le contexte actuel de redevance incitative, il est d’autant plus intéressant pour les citoyens de réduire leurs déchets, puisqu’ils peuvent par la même occasion réduire leur facture d’ordures ménagères.

Des réunions d’information sur l’utilisation des couches lavables seront organisées en partenariat avec des parents utilisateurs de couches lavables.

Il s’agira aussi par cette action de créer un réseau de relais sur les différentes communes du territoire, relais qui pourront informer les parents de leur commune.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Réduire les tonnages de couches jetées aux ordures ménagères résiduelles

  • Convaincre les jeunes parents du territoire d’utiliser les couches lavables

  • Convaincre les assistantes maternelles de l’avantage de l’utilisation des couches lavables pour elles et les parents des enfants qu’elles gardent.

Résultats quantitatifs :

  • 26 foyers investissant dans les couches lavables et bénéficiant de la subvention du Sirdomdi en 2013, nous permettant d’estimer un évitement de 12 tonnes de couches collectées et traitées pour les enfants de ces familles en 2013
  • 26 foyers relais
  • Une vingtaine de personnes aux réunions d’information sur les couches lavables
Résultats qualitatifs :

L'action est très appréciée de la population qui se sent soutenue dans le contexte de redevance incitative et de collecte en C0,5

Mise en oeuvre

Planning :
  • 2011 : constitution d’un groupe de travail « couches lavables » ;

  • Janvier 2012 : réalisation d’un support powerpoint et d’un premier guide pour sensibiliser lors de réunions d’information ;

  • Avril 2012 : première réunion publique « couches lavables » ;

  • Juin 2012 : délibération pour une subvention à l’achat de couches lavables neuves sur le modèle de la communauté de communes de Quimperlé ;

  • Décembre 2012 : réalisation d’un guide « Couches lavables » et d’une affiche par un infographiste ; Information sur la subvention du Sirdomdi dans la lettre envoyée à chaque foyer avec la facture de redevance ;

  • 1er trimestre 2013 : envoie des affiches avec courrier explicatif aux professionnels de l’enfance du territoire pour affichage dans leur salle d’attente ;

  • 2013 et après : subventionnement des familles s’équipant de couches lavables ; création d’un réseau de parents relais signataires de la charte « couches lavables » ;

  • Juin 2014 : renouvellement d’un article sur l’aide du Sirdomdi dans la lettre envoyée avec la facture de redevance de Juin.

Moyens humains :
  • L’animatrice chargée du programme local de prévention des déchets

  • La chargée de communication de la structure

  • Le directeur pour le versement de la subvention

Moyens financiers :
  • 2 500 euros par an environ pour la communication et les subventions
Moyens techniques :
  • Salle communale pour les réunions

Partenaires moblisés :
  • Une fabricante locale de couches lavables

  • Les sages-femmes et médecins du territoire

  • Les crèches et centres sociaux du territoire

  • Les communes

  • Infographiste

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Cette action est reproductible.

Difficultés rencontrées :

La communication dans les salles d'attente des professionnels de l'enfance, médecins...

 

Pour la subvention , nous avons pris le modèle de la Communauté de communes de Quimperlé

Recommandations éventuelles :

Les réunions publiques n’ont pas vraiment de succès. Il vaut mieux communiquer régulièrement à travers différents supports, notamment auprès des sages-femmes et médecins.

Rechercher un partenaire local pour la vente et même la location de couches lavables – C’est vraiment un plus sur le territoire.