Retour à l'ensemble des resultatsPartage d'expérience
Format pdf

Soutenir techniquement et financièrement les associations de broyage de déchets verts

Communauté d'Agglomération Mauges Communauté

49600 Beaupréau-en-Mauges

contexte

Le broyage à domicile des déchets verts, en vue du paillage ou du compostage, est une action de réduction à la source des déchets, complémentaire à la distribution des composteurs.

Le gisement des déchets verts est un gisement important: en 2008, plus de 6 000 T de végétaux, soit près de 70 kg/an/hab, ont été apportées dans les déchèteries du territoire.

A travers cette action, nous souhaitons promouvoir le broyage des déchets verts sur le territoire en aidant les associations à s’équiper de broyeurs et en incitant les communes et les usagers à broyer leurs déchets verts à domicile.

objectifs et résultats

Objectifs généraux :
  • Réduire les quantités de déchets verts apportés en déchèterie en développant leur broyage sur leur lieu de production

  • 200 T de déchets verts détournés des déchèteries grâce au broyage sur 5 ans

  • Aider des associations du territoire à s’équiper en broyeurs à végétaux à destination des usagers

  • Communiquer sur le broyage des déchets verts

Résultats quantitatifs :
  • 3 associations de broyage ont bénéficié déjà de la subvention, couvrant 3 communautés de communes sur les 5 que compte le territoire ;

  • Plus de 140 adhérents à ces associations ;

  • Entre 2010 et 2013, 530 tonnes de déchets verts ont été broyées par ces associations et donc détournées des déchèteries.

Résultats qualitatifs :

3 communautés de communes sur 5 sont couvertes par les associations locales de broyage, ce qui nous permet de proposer cette solution à plus des 2 tiers de la population. 

Lien créé avec les associations locales et échange de services. Elles viennent bénévolement montrer leur activité sur nos déchèteries.

Mise en oeuvre

Planning :
  • Octobre 2010: délibération au comité syndical pour définir le versement d’une subvention à l’achat de broyeur pour les associations loi 1901 du territoire

  • Printemps 2012 : communication auprès des communes et de la population sur cette subvention

  • Printemps 2013 : démonstration en déchèterie par les associations concernées

  • Préparation et distribution de flyers sur les associations locales de broyage dans les déchèteries et sur les stands du Sirdomdi

  • Printemps 2014 : renouvellement des démonstrations

Moyens humains :
  • L’animatrice chargée du programme local de prévention des déchets

  • Le directeur du Sirdomdi pour le versement de la subvention

Moyens financiers :
  • 1 500 € maximum par association (50% du prix du broyeur plafonné à 1 500 euros)

  • Un peu de frais de communication mais englobé dans les documents de communication habituels.

Moyens techniques :
  • Des emplacements sécurisés en déchèterie pour les démonstrations de broyage 

Partenaires moblisés :
  • Associations locales en lien avec les déchets verts

  • Gardiens de déchèterie

valorisation de cette expérience

Facteurs de réussite :

Cette action est reproductible.

Difficultés rencontrées :

Pas de gestion du broyeur par le syndicat. Les associations se gèrent seules. Il s’agit juste d’un soutien financier, mais avec un rapport annuel à fournir par les associations sur leur activité.

Recommandations éventuelles :

La subvention est versée sous réserve qu’il n’y ait pas déjà une association identique à proximité. L’intérêt est de chercher à couvrir l’ensemble du territoire grâce à ces associations. Nous incitons donc les achats groupés en association plutôt que l’utilisation individuelle. Ainsi, avec seulement 3 associations aidées, nous pouvons proposer une solution de proximité à 2/3 de la population du syndicat. Il nous reste à inciter à la création d’une association sur le territoire non couvert.